[Total : 1    Moyenne : 4/5]

On trouve partout dans le monde des baies de goji bio antioxydant naturel puissant séchées, et elles sont appréciées de beaucoup de connaisseurs.

Cependant, il faut bien reconnaître que quiconque en est très friand doit se préparer à une dépense quotidienne non négligeable. En outre, comment l’amateur peut-il avoir la certitude de consommer des baies issues d’une culture exempte de pesticides et de fongicides? Les affirmations de vendeurs ne sont hélas pas toujours parfaitement sincères.

Comment se procurer des graines de goji

Il existe un moyen simple et efficace de pallier ces deux problèmes: c’est de cultiver soi-même du goji. Il est très facile de se procurer des graines de goji. On peut certes en trouver chez des horticulteurs spécialisés, mais aussi tout simplement à partir de baies séchées du commerce, dont les graines sont normalement parfaitement aptes à germer et à produite une plante.

Choisir quelques beaux fruits secs, et les laisser tremper quelques heures dans l’eau pour les réhydrater et les faire gonfler, puis les couper en deux dans le sens de la longueur.

Les mettre ensuite à sécher sur un papier absorbant ou sur du coton. Après séchage, les graines de goji se détachent souvent toutes seules et on les retrouve sur le papier absorbant ou le coton. Si ce n’est pas le cas, les détacher avec la pointe d’un couteau en prenant garde de ne pas les blesser. Il ne reste plus qu’à les mettre en terre.

Récolte des baies de goji biologiques fraîches de l'Himalaya

RĂ©colte des baies de goji biologiques fraĂ®ches de l’Himalaya

Comment planter les graines de goji

Choisir un bon terreau, pas trop lourd car la plante préfère les sols sablonneux ou calcaires. Il est recommandé d’ajouter un peu de sable ou quelques billes d’argile pour une bonne aération de ses racines. Planter les graines à une profondeur de quelques millimètres (pas plus d’un centimètre), et arroser. Pour maintenir une forte humidité pendant les deux premières semaines, il est utile de recouvrir les pots de germination d’un film de plastique. Un arrosage tous les deux ou trois jours sera alors suffisant. Conserver les pots à l’intérieur pour que la terre ne soit pas trop froide lors de cette étape.

Après une quinzaine de jours, lorsque les graines de goji auront germé et pointé le nez hors de terre, il sera temps de retirer le film plastique pour laisser respirer le jeune plant. L’arrosage devra alors être quotidien et abondant, mais sans laisser d’eau dans la soucoupe, pour éviter de voir pourrir ses racines. Si aucune des graines de goji n’a germé, c’est que les baies ont très probablement été irradiées. Il faut alors recommencer à partir d’un autre lot, de préférence issu d’un autre fournisseur.
On peut bien sûr s’éviter ce travail en achetant des plants en pots.

Comment faire croître le plant

Lorsque le jeune goji est bien développé, il est temps de le replanter en pot ou en pleine terre. L’arrosage sera alors hebdomadaire en hiver, et tous les deux ou trois jours en été.
Bien que peu difficile, le goji s’épanouira mieux sous une lumière vive, et le plein soleil lui convient très bien.

Après avoir semé ses graines de goji, puis replanté les jeunes pousses, l’amateur devra maintenant s’armer de patience, car la plante ne commence généralement à fleurir et à produire des fruits qu’après trois années.