[Total : 1    Moyenne : 4/5]

On trouve partout dans le monde des baies de goji bio antioxydant naturel puissant séchées, et elles sont appréciées de beaucoup de connaisseurs.

Cependant, il faut bien reconnaître que quiconque en est très friand doit se préparer à une dépense quotidienne non négligeable. En outre, comment l’amateur peut-il avoir la certitude de consommer des baies issues d’une culture exempte de pesticides et de fongicides? Les affirmations de vendeurs ne sont hélas pas toujours parfaitement sincères.

Comment se procurer des graines de goji

Il existe un moyen simple et efficace de pallier ces deux problèmes: c’est de cultiver soi-même du goji. Il est très facile de se procurer des graines de goji. On peut certes en trouver chez des horticulteurs spécialisés, mais aussi tout simplement à partir de baies séchées du commerce, dont les graines sont normalement parfaitement aptes à germer et à produite une plante.

Choisir quelques beaux fruits secs, et les laisser tremper quelques heures dans l’eau pour les réhydrater et les faire gonfler, puis les couper en deux dans le sens de la longueur.

Les mettre ensuite à sécher sur un papier absorbant ou sur du coton. Après séchage, les graines de goji se détachent souvent toutes seules et on les retrouve sur le papier absorbant ou le coton. Si ce n’est pas le cas, les détacher avec la pointe d’un couteau en prenant garde de ne pas les blesser. Il ne reste plus qu’à les mettre en terre.

Récolte des baies de goji biologiques fraîches de l'Himalaya

Récolte des baies de goji biologiques fraîches de l’Himalaya

Comment planter les graines de goji

Choisir un bon terreau, pas trop lourd car la plante préfère les sols sablonneux ou calcaires. Il est recommandé d’ajouter un peu de sable ou quelques billes d’argile pour une bonne aération de ses racines. Planter les graines à une profondeur de quelques millimètres (pas plus d’un centimètre), et arroser. Pour maintenir une forte humidité pendant les deux premières semaines, il est utile de recouvrir les pots de germination d’un film de plastique. Un arrosage tous les deux ou trois jours sera alors suffisant. Conserver les pots à l’intérieur pour que la terre ne soit pas trop froide lors de cette étape.

Après une quinzaine de jours, lorsque les graines de goji auront germé et pointé le nez hors de terre, il sera temps de retirer le film plastique pour laisser respirer le jeune plant. L’arrosage devra alors être quotidien et abondant, mais sans laisser d’eau dans la soucoupe, pour éviter de voir pourrir ses racines. Si aucune des graines de goji n’a germé, c’est que les baies ont très probablement été irradiées. Il faut alors recommencer à partir d’un autre lot, de préférence issu d’un autre fournisseur.
On peut bien sûr s’éviter ce travail en achetant des plants en pots.

Comment faire croître le plant

Lorsque le jeune goji est bien développé, il est temps de le replanter en pot ou en pleine terre. L’arrosage sera alors hebdomadaire en hiver, et tous les deux ou trois jours en été.
Bien que peu difficile, le goji s’épanouira mieux sous une lumière vive, et le plein soleil lui convient très bien.

Après avoir semé ses graines de goji, puis replanté les jeunes pousses, l’amateur devra maintenant s’armer de patience, car la plante ne commence généralement à fleurir et à produire des fruits qu’après trois années.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Plant plante arbuste de GOJI: Baies de goji biologique antioxydant.

Lycium barbarum
Noms vernaculaire : Lyciet commun…
• Anglais : Wolfberry…
• Chinois : gouqi (plante), gouqizi (baie)…
Présentation
Famille : Solanacées
• Le Lyciet, originaire de Chine, est un arbrisseau vivace pouvant atteindre ± 2 m de haut. Il porte de nombreux longs rameaux épineux. Les feuilles alternes sont lancéolées et à court pétiole. Les petites fleurs violettes, parfois jaune, se développent isolées en partant de l’aisselle d’une feuille. La floraison à lieu du début du printemps à l’été. Cette fleur se transforme en une baie ovoïde qui devient orangé en murissant. Connu depuis l’antiquité, le Lyciet sert depuis longtemps en Europe pour confectionner les haies.
Avertissement

Plante arbuste de Goji biologique

Plante arbuste de Goji biologique

• Il existe de nombreuses espèces de Lyciet, dont certaines qui poussent chez nous, en Europe, et les baies en sont très ressemblantes.
• L’authentique Lycium barbarum croît naturellement à ± de 2.500 d’altitude, dans l’Hymalaya tibétain.
Compte tenu de la demande croissante sur le marché occidental, les cultures se font maintenant un peu partout en Chine, au détriment de la qualité, avec notamment l’utilisation de pesticides, sans traçabilité, avec la possibilité inévitable de mélange avec d’autres baies. Il sera donc bon pour celui qui cherche du “bon” goji de ne pas se fier à n’importe qui.
• Selon certains scientifiques, l’intérêt pour la baie de goji est surtout financier, les vertus en ayant été largement surévaluées. A l’instar du “quinoa”, la vague d’intérêt pour ce petit fruit cause de plus des perturbations économiques dans les régions concernées.
• Le Lycium Barbarum ne peut être exporté légalement à l’état de fruit frais hors des régions où il est cultivées.
Habitat
• Très rustique, il apprécie le soleil et est très résistant au froid jusque ± -20°
• Il supporte très bien le calcaire.
Cueillette
• Les baies fraîches doivent être consommées bien mûres.
• Elles ne supportent pas la conservation. Celle-ci se fera par congélation ou séchage à – de 40°
Jardin
• N’hésitez pas à “pincer” les longues tiges afin d’augmenter la ramification.
Multiplication
• La multiplication peut se faire par semis ou bouturage.
• Par le semis, la sortie se fait en une dizaine de jours.
Phytothérapie
• Propriétés : antioxidant, antirhumatismal, antispasmodique, carminatif, cicatrisant, dépuratif, digestif, diurétique, sudorifique, tonique…
• Constituants : acides aminés, bêta-carotène, bêta sitostérols, oligo-éléments, calcium, protéines, vitamines B1, B2, B6, C, E…
• Les feuilles de goji sont très antioxydantes, à consommer en tisane.
• La consommation de baies ne doit pas se faire à la légère. Il est conseillé de ne pas dépasser 20g/jour pour commencer.
Bestioles
• A protéger des limaces et des altises.
Anecdote
• C’est un botaniste nord américain, Bradley Dobos, qui après avoir étudié la médecine tibétaine, a relancé ce fruit en occident. C’est lui qui a crée le nom de “Goji”.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Culture de la Baies de goji biologique antioxydant naturel puissant.

De la famille des solanacée comme la tomate ou le piment basque ce fruit est lent à venir.

Cultivez votre gogi, c’est une plante facile.

D’un semis en mars, en clayette de environ une centaine de graine, la graine germe environ 8 jours pour donner les deux premiers cotylédons, dans un terreau humide et chaud. C’est le moment le plus fragile très apprécié des limaces.
Tout peu disparaître en une nuit!
La plante file vite comme une liane.

Buisson de plante de Goji bio

Buisson de plante de Goji bio

Il faut repiquer les plants très fragiles par leur finesses, dans une barquette de 9x9cm, dans un terreau bien souple,
et les faire grandir en situation moyennement ombragée.

Le goji pourra être planté, en pépinière le printemps suivant.
Le plant de goji pourra prendre sa place définitive encore le printemp suivant, en plein soleil.

Dès 30cm de haut, pour obtenir une forme dréssée il faut pincer les tiges pour qu’elles émettent branches.

En place définitivement le goji doit être tuteuré, et espacé de 1m entre plante, et 1,30 entre rang pour passer le tondo broyeur
pour entretenir l’allée, qui doit être en herbe pour éviter évaporation, érosion et preserver la vie microbienne du sol.

L’idéal est de le planter sur une bâche tissée, qui evitera les mauvaises herbes durant une dizaine d’année. C’est bien pratique pour ce lyciet de bararie qui a une longueur de vie de 40ans. Ou aussi faite une couverture de BRF (bois ramiral fragmenté) qui amène une qualité de sol de type “sous-bois”, le plus favorable pour le lyciet.

Il faudra patienter 3 à 4 ans avant de cueillir vos premiers fruits de Goji, avec des gants pour éviter de marquer les fruits.
Le lyciet sera d’une bonne utilisation pour une
haie libre, ou habiller un talus.

Le lyciet supporte la plaine comme la montagne (altitude jusqu’à 1000m.

C’est mieux de lui prévoir une exposition ensoleillée et absolument un sol meuble.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

“Goji biologique antioxydant naturel puissant” est le nom commercial des baies du LYCIET COMMUN ou lycium barbarum

DE BARBARIE (Lycium barbarum) inventé dans les années 70 par les exportateurs chinois; il a été formé à partir du nom chinois du LYCIET DE CHINE (Lycium chinense) 枸杞 [gǒu qǐ], qui se prononce à peu près “ko-ou tchi”. “Goji” n’est donc pas le nom de la plante. Le nom chinois du Lycium barbarum est 寧夏枸杞 [Níng Xià gǒu qǐ], c’est-à-dire, Lyciet du Níng Xià (province).

Les baies qu’on trouve dans le commerce proviennent en grande partie du LYCIET COMMUN et non pas de la culture ni de plantes sauvages de l’espèce originaire du Tibet. Le LYCIET COMMUN ou lycium barbarum croît à l’état sauvage depuis la Chine jusqu’en Europe.

Plant d'arbre de Goji bio

Plant d’arbre de Goji bio

C’est un arbuste légèrement épineux, à feuilles caduques, qui peut atteindre 2,50m de hauteur et 4m d’envergure. Les branches sont arquées, donc il faut planter un sujet tous les 3 ou 4m selon si on veut le planter comme ornamental, pour la production de baies ou former des haies. L’arbuste commence à donner des fruits à partir de la 2ème ou 3ème année. Les baies sont fragiles; on les récolte en secouant les branches pour les faire tomber sur une toile. Il vaut mieux consommer les baies séchées que fraîches (légèrement toxiques), ou même les faire cuire.

Avec les feuilles, on prépare une tisane analogue au thé (thé du Duc d’Argyll ); les abeilles y récolte un nectar abondant. En jardinage , on l’utilise en plante isolée ou pour former des haies. On l’utilise aussi pour stabiliser les sols.

L’arbuste s’adapte à tout type de sol, même pauvre, pourvu qu’il soit frais. Il aime aussi bien la mi-ombre que le plein soleil. Il supporte des gelées de -12 à -18ºC selon les conditions (orientation, humidité de la terre, etc.).

Le LYCIET COMMUN a des propiétés médicinales apréciables (baies, feuilles, racines).

Le terme “baies de goji” est un pléonasme puisqu’il veut dire “baies de Lyciet”: c’est une répétition du mot “baie”. Le mot “baie” est compris dans “Goji”.

ATTENTION ! Ne pas confondre cette espèce avec le Lyciet d’Europe (Lycium europæum), de 1 à 3m, qui a les épines plus courtes et qui pousse aussi en Europe.